Le chef de cabinet et le comité de pilotage de la Senacip

La deuxième de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) a été marquée, ce mardi 18 décembre 2018, par une conférence de sensibilisation sur les symboles de la République de Guinée, notamment le drapeau national.

A Billy Université de Conakry (BUC) sise à Gbéssia, les élèves et étudiants massivement mobilisés ont entonné d’abord l’Hymne national ‘’Liberté’’ avec beaucoup d’aisance, avant d’écouter le conférencier qui a largement exposé sur le «sens et la portée du drapeau national» afin, dit-il, de susciter chez les élèves, les étudiants et les citoyens, un esprit patriotique.

«C’est vous les jeunes qui incarnez le changement de comportement, car vous êtes porteurs de connaissances acquises sur le banc du savoir et du savoir-faire. L’école, c’est la représentation familiale, l’école reçoit tous les enfants de notre pays qui apprennent à vivre ensemble, en s’acceptant les uns et les autres», a orienté M. Camara.

Dans cet exercice de sensibilisation citoyenne, il a invité la jeunesse à porter ce message de paix, de tolérance, de cohésion sociale et de développement national, dans leurs familles respectives.

Car pour le conférencier, la citoyenneté se cherche et se forge dans les comportements des individus condamnés, par l’histoire et la géographie, à vivre ensemble.

Plus loin, il les a interpelés sur la protection des édifices publics et le respect des lois. «Tout ce qui vient du peuple est un symbole. Le bon citoyen en Guinée doit aimer la Guinée, protéger le patrimoine national», enseigne-t-il.

Le chef de Cabinet du ministère de l’Unité nationale et de la citoyenneté, M. Amirou Diawara, qui a conduit la délégation du ministère de l’Unité nationale et de la citoyenneté, a remercié les autorités de l’école et les étudiants pour la mobilisation autour de ce thème si important qui, selon lui, permettra de lutter, entre autres, contre l’insalubrité, l’indiscipline dans la circulation, la corruption et tant d’autres tares de notre société.

« C’est juste vous dire que vous devez, après 60 ans d’indépendance, nous aider à vous aider. Nous savons tous comment notre indépendance a été acquise grâce à une unité, une solidarité entre tous. C’est ce que nous voulons pour la semaine de la citoyenneté. Tout cela se résume à l’unité nationale. La semaine de la citoyenneté, c’est pour permettre aux guinéens d’être ensemble et barrer la route à la division et beaucoup d’autres choses qui ne favorisent pas notre épanouissement. Nous comptons entièrement sur vous », a lancé M. Diawara.

Zézé Zoumanigui pour l’AGUIPEL


  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Les + lus

CBG : Les syndicats

 Encore des remous sociaux à la CBG. Le principal syndicat ...

Mines : la Guinée

    [caption id="attachment_359" align="alignleft" width="225"] des postes d’accostage de la Société ...

Interpellation de jo

[caption id="attachment_463" align="alignnone" width="300"] Interpellation de journaliste Mamadou Saliou Diallo[/caption]   Communiqué ...

Fria: Alpha Condé r

Fria, 20 juin 2018 - Les populations de Fria, ville ...

Labé: Un accueil ch

[caption id="attachment_475" align="alignnone" width="300"] Accueil chaleureux des Labeka[/caption]   Comme prévu, le ...