Unités industrielles: Alpha Condé, défenseur des travailleurs!

mercredi, 18 avril, 2018 Publié par Conakrynet

Alpha Condé en compagnie de son ministre de l’industrie

Le second souffle donné aux unités industrielles guinéennes, est l’expresion d’une volonté hautement politique. Il s’agit de les accompagner dans un élan de croissance de l’économie du pays. Ces usines sont également appelées à résorber le chômage presqu’endemique. En mettant l’index sur les conditions de travail dans ces usines, la puissance publique s’emploie à leur créer un meilleur cadre de vie. C’est une garantie pour rentabiliser voire amortir les investissements. En un mot comme en mille, tous les travailleurs et leurs familles respectives doivent être déclarés à la Caisse nationale de sécurité. Être embauché est une chose, mais la prise en charges des risques et autres maladies en est une autre.

Ce message, le chef de l’Etat, Alpha Condé, l’a martelé en visitant, mardi 17 avril, quelques unités industrielles de Maneah dans la préfecture de Coyah. Accompagné par le ministre de l’Industrie Boubacar BARRY, il a fait l’objet d’un accueil des plus enthousiastes. C’est une haie d’honneur qui a jalonné le parcours de l’homme qui incarne le changement.

Chaises en plastique

En se rendant dans les installations de Topaz, qui en compte deux unités industrielles dans la zone, l’ambiance est plutôt bon enfant. Sous le vrombissement des machines, des emballages en plastique sont étalés en rouleau. A gomboya, la seconde usine de Topaz rivalise d’ardeur dans la tuyaux PVC et autres accessoires d’utilité publique.

À SODEFA, on y fabrique des équipements métalliques, des matériaux de construction et des cuves d’eau Mamiwata. On y fait également des portes en bois et des contreplaqués. Excusez du peu.

À MMEI, c’est une unité industrielle disposant d’un « personnel dynamique et chevronné pour la mise en œuvre des activités de la société ». On y fabrique une gamme de chaussures, des bouilloires et des chaises plastiques aux pieds métalliques. Le tout dans « une pallette de couleur infinie ».

Fabriqué d’emballages plastiques

À VIVIRA, les câbles électriques n’ont plus de secrets pour cette modeste usine. Le cadre même est dans un état de prospérité impressionnant.

Bouclant la boucle, le chef de l’Etat a invité la jeunesse à se former pour mieux répondre aux impératifs du développement de la Guinée. Entres autres recommandations, il a réitéré son souhait de voir les travailleurs bénéficier des équipements adéquats leur garantissant un confort dans un environnement sécuritaire.

M. MORGAN

Pour conakrynet.info

655 77 44 44

 

 


  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Les + lus

CBG : Les syndicats

 Encore des remous sociaux à la CBG. Le principal syndicat ...

Élections communale

[caption id="attachment_274" align="alignnone" width="300"] Vote à Sandervalia[/caption] C'est à 6 heures ...

Grève: calme préca

Après une nuit agitée, la commune de Kaloum affiche un ...

Mosquée Almamya: ba

En ce vendredi, 16 mars, Aboubacar Soumah, ...

Eau potable: la SEG

[caption id="attachment_347" align="alignnone" width="300"] La Seg inauguré[/caption] Le Projet d’amélioration de ...