Mines : la Guinée sur le toit du monde  

lundi, 2 avril, 2018 Publié par Conakrynet

 

 

des postes d’accostage de la Société minière de Boké

La Guinée des mines fait son petit bonhomme de chemin. Loin des tintamarres de Conakry. Lentement mais sûrement, le pays prend son envol économique et social. Sans tambour ni trompette. Les compagnies Alufer et SMB ont le vent en poupe dans les régions de Boké et Boffa.

En un temps record, des infrastructures portières poussent de terre comme par enchantement. Des millions de tonne de bauxite sont exportées afin de renflouer les caisses de l’Etat. Cerise sur le gâteau, des milliers d’emplois sont créés un peu partout pour une jeunesse active et soucieuse du développement du pays de leurs ancêtres.

Sous le magistère du Chef de l’Etat, professeur Alpha Condé, le code minier dépoussiéré aura permis aux compagnies sérieuses de jeter leur dévolu sur la Guinée. Le contenu local des projets minier est un véritable cadre d’épanouissement social qui permet aux populations riveraines de tirer le maximum de profit à l’exploitation des gisements bauxitiques.

A la faveur d’une visite de terrain, il nous a été loisible de voir et d’apprécier ce qui se fait dans la Guinée profonde. De Boké à Boffa, les campagnes minières s’activent à assurer le décollage économique de la Guinée dans un partenariat gagnant-gagnant.

 

                                           Le chef d’œuvre de Bel Air Mining à Boffa

Bel Air Mining communément appelé Alufer met les  bouchées doubles pour doter de la préfecture de Boffa d’une jetée. Longue de 1,4 km, cette jetée est d’une profondeur de 3,4 m. Un chef d’œuvre construit en moins de 18 mois. En termes d’approvisionnement local, la compagnie n’a pas lésiné sur les moyens. A date, elle a déboursé un montant de 327 milliards de GNF en faveur des entreprises guinéennes. En outre, 6 villages bénéficient de 17 projets de développement communautaires sur le plan éducatif et sanitaire. Sans compter l’eau et l’énergie solaire. Les femmes de ces contrées bénéficient également de projets agricoles, notamment à Khoundindé dans Doupourou. Les compensations touchent près de 300 personnes. Dore et déjà, 5 familles sont relocalisées par le projet. Pour ce qui est de l’emploi, ils sont 1141 travailleurs repartis dans une vingtaine de sociétés contractantes.

 

                                          Deux ports ultramodernes à Boké

La Société minière de Boké (SMB) est la pointe de la technologie. Fondée en 2014, la SMB exploite les ressources bauxitiques dans la région de Boké. Par la construction de deux ports modernes, elle a permis à la région de se positionner comme  étant l’un des poumons économiques du pays.

A Dapilon,  premier port visité, l’on est agréablement surpris de voir 5 postes d’accostage de dernière génération. A Katourouma, où le port historique côtoie la brise marine, l’envergure des travaux est impressionnante. Rien n’est laissé au hasard. Tout est passé au peigne fin pour un ouvrage d’anthologie. Œuvre futuriste, ce port a permis à la SMB d’exporter en 2017, près de 30 millions de tonnes de bauxite. Elle a aussi contribué à hauteur de 15 millions de dollars par mois, en termes de taxes directes à l’extraction et à l’exportation. Et de 20 millions de dollars par mois au compte de charges indirecte (douanes, TVA, salaire…)

La SMB emploie 5 000 locaux, ce qui représente un total de 50 000 habitants bénéficiant indirectement des avantages et retombées financières de la compagnie.

Concernant le volet environnemental et social, la SMB a investi un total de 1,2 millions dans des actions communautaires. A ce jour, elle affirme avoir construit 2 écoles et 2 centres de santé. Elle a procédé au reboisement d’une superficie de 118 hectares avec des types de plant comme l’anacardier, l’oranger, le manguier et le citronnier. A cela s’ajoute l’acacia magium, un plant à croissance rapide.

A l’allure où va l’exportation, la Guinée a toute les chance de se hisser au meilleur rang des pays bauxitiques de haute teneur. C’est la Guinée qui gagne, comme l’a dit l’autre.

 

M. Morgan

Envoyé spécial

www.conakrynet.info

655 77 44 44

 

 


  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Les + lus

CBG : Les syndicats

 Encore des remous sociaux à la CBG. Le principal syndicat ...

Élections communale

[caption id="attachment_274" align="alignnone" width="300"] Vote à Sandervalia[/caption] C'est à 6 heures ...

Grève: calme préca

Après une nuit agitée, la commune de Kaloum affiche un ...

Mosquée Almamya: ba

En ce vendredi, 16 mars, Aboubacar Soumah, ...

Eau potable: la SEG

[caption id="attachment_347" align="alignnone" width="300"] La Seg inauguré[/caption] Le Projet d’amélioration de ...