Grève : s’achemine-t-on vers une année blanche ?

samedi, 10 mars, 2018 Publié par Conakrynet

Le suspens n’aura pas longtemps duré. Le SLECG, version Aboubacar et compagnie, reste toujours intransigeant. La base tient mordicus au 30 pour cent. C’est à prendre ou à laisser. Les négociateurs du gouvernement ont du pain sur la planche. La pression de la rue se mêlant, il va falloir à l’Etat de trouver des solutions qui ne devraient pas tarder.

Il faut dire que la sortie du Président Alpha Condé, quant au remaniement incessant de ses ministres, avait suscité un regain d’espoir. Mais aussitôt revenu dans son palais, le voilà balayer d’un revers de main toute idée de nomination. Toute chose qui vient mettre encore de l’huile sur le feu.
« Le Professeur-Président se croit encore dans un passé lointain où le Guinéen subissait toute sorte d’injustice. Ce temps est bel et bien résolu. S’il ne revient pas à de meilleurs sentiments, c’est son pouvoir qui risque de subir la colère du peuple », présage un enseignant.

Et d’ajouter : « Il veut prendre les bons enfants de Dieu pour des canards sauvages. On lui reconnait déjà une certaine à tenir les promesses. Jamais un Guinéen n’a mérité le nom ‘’Papa promesse’’ comme Alpha Condé. Il est pire qu’un arracheur de dents. Toujours prompt à noyer le poisson ou à monter les Guinéens, les uns, les autres. Ça ne passera pas cette fois-ci, son manège de vieux politicien déphasé »

M. MORGAN
Pour www.conakrynet.info
morgan1535@gmail.com
655 77 44 44


  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Les + lus

CBG : Les syndicats

 Encore des remous sociaux à la CBG. Le principal syndicat ...

Feguifoot : comme au

Un autre expatrié prend la direction de l’équipe senior. A ...

Grève : s’achemin

Le suspens n’aura pas longtemps duré. Le SLECG, version Aboubacar ...

Kaloum: entre colèr

Le régime ...

Grève: calme préca

Après une nuit agitée, la commune de Kaloum affiche un ...