Gouvernance: Près d’un milliard pour soutenir la société civile

jeudi, 30 mars, 2017 Publié par Conakrynet.info

Mercredi ,29 mars, s’est tenue à Conakry, une cérémonie de remise officielle des contrats d’implication des jeunes et des femmes dans les instances de prises de décision. C’est un financement de l’Union européenne à travers le Programme d’appui à la société civile (PASOC). Ce sont trois groupes d’organisation de la société civile qui ont reçu près d’un milliard de francs guinéens.
Par ce geste, les donateurs comptent repositionner la société civile sur l’échiquier politique guinéenne afin de gagner le pari de la bonne gouvernance. Pour le régisseur/ chef d’équipe du Programme d’appui à la société civile (PASOC), Ababacar N’Diaye, la société civile demeure leur partenaire privilégié pour atteindre l’objectif visé. « Notre ambition est de repositionner la société civile dans l’échiquier politique. Dans nos secteurs d’intervention, la gouvernance occupe la première place. A chaque fois que des questions de gouvernances sont posées, la délégation de l’Union européenne tend une oreille attentive. Nous le faisons à travers un programme et également avec la société civile», a-t-il confié.
Revenant sur les signatures et remise de chèques, il soutient qu’il a été procédé à des signatures de contrats et à des remises de chèques à trois groupes d’organisations faitières qui vont travailler sur trois thèmes différents. « Le premier groupe est composé de la CANEG, du Forum des ONG et du CONOSCG-DDG qui travaillent sur .la gouvernance locale, la citoyenneté et la paix. Le 2e est composé de la cellule Balai citoyen, de la CONASOC et du CONOSCG, ils travaillent sur le suivi citoyen. Le 3e groupe est constitué par RAJGUI, la COFFIG et FEMJEGUIPE s’intéressent aux thématiques accès des femmes et jeunes aux instances des prises décisions.
Ce sont des attributions directes que nous avons données à ces grandes organisations dans le cadre de l’appui au repositionnement de la société civile sur l’échiquier politique. Le Programme d’Appui à la Société Civile( PASOC) est financé par l’Union européenne à travers le 10e FED », explique-t-il . Et de renchérir que chaque groupe a reçu un montant à voisinant 330 millions de francs guinéens. « Le montant total des trois groupes faitiers réunis fait un milliards pour la mise en place des cadres de concertations au tour des thématiques citées plus haut pour une période de 9 à 10 mois au maximum», explique-t-il.
A l’image du vice président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) et coordinateur national du Réseau Africain de la Jeunesse de Guinée (RAJGUI), Dr Alpha Abdoulaye Diallo, bénéficiaire, rappelle que ces thématiques permettront non seulement aux organisations de jeunesse, mais aussi aux organisations de femmes de travailler en synergie et d’élaborer des documents de plaidoirie et faire une plaidoirie de plus haut niveau par rapport à l’implication des femmes et des jeunes dans les instances de prise de décision. « Nous souhaitons que la gouvernance soit vraiment réelle aujourd’hui. Il faut que les jeunes et les femmes s’y retrouvent. Les jeunes et les femmes étant les maillons forts du développement de la Guinée, donc il est nécessaire de travailler pour que ces deux couches vulnérables s’incèrent dans les instances de prise de décision, mais aussi dans les secteurs de production de la Guinée », soutiennent-t-ils.
Mouctar Diallo

Categories: A LA UNE, Actualités, Societé

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Les + lus

CBG : Les syndicats

 Encore des remous sociaux à la CBG. Le principal syndicat ...

Université géo-min

Dans le cadre de la mise en œuvre de son ...

SENACIP 2017 : la ca

La caravane de sensibilisation conduite par le ministre de l’Unité ...

COMMUNIQUE RADIO - T

Relatif à l’organisation des forums citoyens de quartier Dans le cadre ...

Guinée: lancement d

Présidé par le Premier ministre ,chef du Gouvernement , Mamady ...